Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Combattus avec force et détermination depuis la prise du pouvoir par l’armée et l’élection d’Al Sissi en Egypte, des leaders des Frères musulmans s’apprêtent à demander l’asile politique au Maroc, où ils pourraient trouver une oreille attentive auprès du Parti de la Justice et Développement (PJD), actuellement au pouvoir.

Plusieurs dirigeants des Frères musulmans pourraient demander leurs cartes au PJD, rapporte le journal Akhbar Al Yaoum, parti avec lequel ils ont toujours entretenu de très bonnes relations.

Mais pour l’instant, poursuit le journal, les membres de la confrérie n’ont reçu aucune réponse officielle des autorités marocaines, à cause, dit-on, de la « position très délicate du Royaume et de ses relations étroites avec l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis ». Ces deux pays sont en effet très proches du nouveau gouvernement égyptien dirigé par Abdelfattah Al Sissi.

Actuellement en exil au Qatar, plusieurs leaders des Frères musulmans, dont le dirigeant Amr Darrag, ont été priés par l’émirat de quitter le pays après plusieurs mois de pressions internationales.

En juin dernier, le Roi Mohammed VI avait félicité le nouveau président égyptien Al Sisi après son élection, alors que les membres du PJD avaient montré leur désapprobation après le coup d’Etat qui a destitué Mohamed Morsi, premier président égyptien démocratiquement élu.

Tag(s) : #islam, #géopolitique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :