Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le prélat ultraconservateur Vitus Huonder s'est amusé à citer deux passage du Lévitique où l'homosexualité est qualifiée d'«abomination», lors d'un congrès sur la famille.

L’évêque de Coire enfonce le clou. Invité d’un congrès de catholiques ultra, vendredi à Fulda (All), Mgr Vitus Huonder a opportunément rappelé le châtiment que Dieu (ou du moins son dieu) réserve aux homosexuels. Notre monseigneur a cité in extenso Lévitique 18:22 et 20:13, deux passages plutôt implacables de la bible. «Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils commettent tous deux une abomination. Ils seront punis de mort, leur sang retombera sur eux», dit le second.

Ces versets «suffisent à donner à la question de l’homosexualité sa vraie tournure», a estimé le prélat grison sous les vibrants applaudissements de plusieurs centaines de participants au congrès. Selon Queer.de, qui suit cet évènement riche en dérapages consacré au mariage et à la famille, Huonder essayait de montrer, à l’intention de ses critiques, que certains propos homophobes sont parfaitement inattaquables.

Coïncidence fâcheuse: c’est au nom de ces mêmes passages de la bible qu’un extrémiste juif a poignardé six personnes, la veille du discours de l’évêque, au milieu de la Gay Pride de Jérusalem.

DÉJÀ EN MARS
Vitus Huonder s’était déjà appuyé sur le Lévitique pour condamner l’homosexualité le 9 mars dernier, lors d’un prêche devant des prêtres de son diocèse. «Quand les saintes écritures disent que quelque chose est une abomination devant le Seigneur, nous devons, nous les Hommes, ne pas laisser croire que cela arrive par amour, que c’est une bonne chose et que cela pourrait faire l’objet d’une soi-disant bénédiction», avait déclaré le chef du diocèse qui englobe Zurich, première ville de Suisse.

Tag(s) : #Catholicisme, #homosexualité, #maltraitance

Partager cet article

Repost 0