Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Candidat pour organiser l'évènement, le pays estime que les femmes devraient avoir des Jeux distincts, organisés au Bahreïn.

Les athlètes hommes en Arabie Saoudite et les athlètes femmes au Bahreïn ? Dans une interview au site Francsjeux.com, le Prince saoudien Fahad J. A. Al-Saud a émis la possibilité pour le pays de se porter candidat pour co-organiser de tels Jeux olympiques avec son pays voisin. Une idée aussitôt rejetée par le Comité internationale olympique (CIO), souligne Le Figaro.fr samedi 31 janvier.

Les résolutions de l'Agenda 2020, votées en décembre dernier par le CIO, devraient désormais permettre à deux pays voisins de s'unir pour organiser les Jeux olympiques. L'avantage ? Partager les frais. Mais dans le cas de l'Arabie saoudite, connu pour ses manquements aux droits des femmes, cela permettrait de séparer les deux sexes et surtout, de ne pas recevoir sur le territoire saoudien d'athlètes féminines. Ces dernières participeraient à l'évènement depuis le Bahreïn, "plus souple concernant la condition féminine", écrit Le Figaro.

"Des pays comme l'Arabie saoudite doivent travailler pour permettre aux femmes de participer librement. Il ne faut pas simplement évacuer les problèmes vers d'autres pays", a répondu le CIO.

Pas de compétition, ni de tenue de sport pour les femmes

Evoquant "certains freins culturels", le prince admet que "notre société peut se montrer très conservatrice. Elle accepte encore assez mal que les femmes fassent du sport de compétition, en natation notamment. Il n'est pas tellement admis, non plus, de porter une tenue de sport en public", explique-t-il.

"Cette année, nous devrions pouvoir avancer de façon significative sur la question de la femme dans le sport", promet encore le Saoudien.

Tag(s) : #islam, #Féminisme

Partager cet article

Repost 0